Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Acte 9: les manifestations interdites à Bourges



Sam,

La préfète du Cher souhaite néanmoins permettre une déambulation « pacifique » des gilets jaunes autour de la ville.

Pour l’acte 9 de samedi, les gilets jaunes espéraient des manifestations plus paisibles à Bourges, loin de Paris. Mais Catherine Ferrier, la préfète du Cher, a annoncé sur BFMTV qu’elle va interdire « toute manifestation dans le centre-ville, le centre historique de Bourges ».



Permettre une « déambulation pacifique »

Elle a néanmoins ajouté qu’elle souhaitait « permettre à la déambulation, qui se veut pacifique, avec notamment la CGT, de circuler en dehors, sur les boulevards qui entourent la ville ». Catherine Ferrier précise que « des gilets jaunes avec une intention très pacifique sont venus [lui] parler d’un itinéraire et d’un déroulé de la journée, mais ils n’ont pas encore déclaré formellement. Ils prennent leurs responsabilités. »



 La ville de Bourges a été choisie par les gilets jaunes comme ville principale de l’acte 9 du mouvement. Bourges est « à une distance équivalente des grandes villes », et est « une ville un peu moins connue des forces de l’ordre pour éviter qu’il y ait du ‘nassage’ [encerclement] de fait, que la tension monte », a expliqué Maxime Nicolle à Konbini mercredi.

Éric Drouet ira à Paris

Jeudi midi, aucune demande d’autorisation de manifestation n’avait encore été déposée, selon la préfecture. Pourtant, 2 500 participants disaient vouloir s’y rendre sur Facebook et 12 000 personnes étaient intéressées. Inquiète, la ville fait démonter ses horodateurs, retirer les engins de chantier et fermera ses musées samedi.



Éric Drouet, en revanche, a décidé de maintenir son appel à manifester à Paris. D’autres mouvements sont prévus dans plusieurs grandes villes de France, comme à Bordeaux, Marseille, Toulouse, Lyon, Strasbourg ou encore Lille. Pour samedi, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé un dispositif de sécurité « considérable » : avec 80 000 policiers et gendarmes, dont 5 000 à Paris, il retrouvera son niveau de la mi-décembre. Vendredi midi, BFMTV annonçait que quatre déclarations de manifestations ont été déposées à la préfecture de police de Paris.

Source :L’express.fr

Crédit photo : Shutterstock

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.