Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Danemark : il perdait l’odorat, une dent poussait en fait dans son nez



Sam,

Un homme tente de se retirer des poils de nez. Image d'illustration.

Un homme tente de se retirer des poils de nez. Image d’illustration Shutterstock.com

Au Danemark, un quinquagénaire qui souffrait depuis deux ans de congestion nasale a découvert qu’une dent poussait en fait à l’intérieur de son nez. Un mois après se l’être fait retirer, l’homme va mieux.

Pendant deux ans, un homme aujourd’hui âgé de 59 ans souffrait de congestion nasale. Sa narine gauche était bouchée en permanence et il commençait à ne plus ressentir les odeurs et les senteurs. Après avoir tenté, sans succès, l’automédication, ce quinquagénaire s’est rendu au département d’oto-rhino-laryngologie de l’hôpital universitaire d’Aarhus (Danemark).

Son histoire a été racontée il y a quelques jours dans la revue BMJ Case Reports et rapportée traduite par Futura-Sciences. Après avoir été examiné, l’homme a appris que dans son nez se trouvait en fait une masse de 13 x 6 mm recouverte de muqueuse nasale.

La dent dans son nez était contenue dans une tumeur

Les médecins ont estimé que cette masse était une tumeur bénigne de croissance lente, aussi appelée kyste dermoïde. Ce dernier, qui présente une structure semblable à celle de la peau, peut renfermer de la graisse ainsi que des structures calcifiées. Ce genre de kyste se forme aussi dans les ovaires à partir du tissu ovarien.

L’examen a aussi révélé que cette masse contenait une dent entourée de tissu nasal inflammatoire. Le patient a ensuite été mis sous anesthésie générale le temps que soit pratiquée sur lui une chirurgie endoscopique, laquelle a nécessité le recours à une pince. Un mois après l’extraction de la masse, le nez de cet homme se porte comme un charme.PUBLICITÉ

Entre 0,1 et 1% de la population concernée

Entre 0,1 et 1% de la population connaîtrait ce phénomène de dent poussant dans le nez. Il résulte la plupart du temps d’une infection, d’un traumatisme buccal ou nasal, d’une fente labiale ou encore d’une palatine. Cette présence peut tout aussi bien se manifester par des symptômes que par leur absence.

Les hommes seraient davantage touchés que les femmes ici. Dans le cas présent, les médecins suggèrent que le patient avait cette dent depuis maintenant un petit moment et qu’elle aurait commencé à lui poser problème lorsque les tissus sont devenus inflammatoires.

Source: 24matin.fr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.