Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Un député trouve qu’il n’est pas assez payé!! A lire…



Jean-Luc Reitzer en a marre d'être trop contrôlé en tant que député.

 

« Je suis un député de base. » Ainsi commence, tout doucement, Jean-Luc Reitzer, député de la troisième circonscription du Haut-Rhin, lors d’une audition devant les membres de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) à l’Assemblée nationale ce mercredi, dans une « réaction » relayée par La chaîne parlementaire.



Avant de s’insurger contre la possibilité d’être encore plus encadré dans son activité parlementaire. En fonction depuis 1988, ce député alsacien Les Républicains de 66 ans ne cache pas son sentiment de se sentir déjà « trop contrôlé », et l’agacement de devoir « tout justifier » en citant « maintenant, en plus » des « frais de mandat » : « J’ai le sentiment qu’on a déjà beaucoup de contrôles. Moi, je m’en occupe pas c’est mon épouse qui fait tout. Mais je sais que lorsqu’elle doit faire sa déclaration de patrimoine, elle passe un mauvais quart d’heure. »

« On n’a pas besoin d’être en permanence suspecté »
Jean-Luc Reitzer a l’impression de « passer son temps » à « collecter les factures, les notes de restaurant ». C’est clair, l’ancien maire d’Altkirch (Haut-Rhin) en a marre. Ras-la-casquette ! « On n’est pas des truands, ajoute-t-il. On n’a pas besoin d’être en permanence suspecté de vouloir s’en mettre plein les poches. »



Et de s’interroger, face aux « tentations », sur la rémunération des députés : « Dans votre travail, est-ce qu’à un moment donné, vous ne vous êtes pas dit : s’il y a finalement beaucoup de députés qui travaillent encore à côté, n’est-ce peut-être pas parce qu’ils ne sont pas assez bien payés ? […] Parmi les collègues, surtout des petits nouveaux, j’ai entendu qu’il y en a qui devaient manger des pâtes, parce qu’avant ils gagnaient 10.000 ou 15.000 euros et maintenant ils se retrouvent avec 5.300 euros. »

 

Source : 20 minutes

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.