Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Une députée LREM sèche sur le montant du Smic



La députée de Paris Elise Fajgeles, aux Quatre colonnes, à l'Assemblée nationale, le 27 mars 2018.

Interpellée par un gilet jaune, Elise Fajgeles a admis qu’elle ignorait ce montant. Son interlocuteur a quitté le plateau.




En pleine crise des gilets jaunes, la séquence va alimenter le procès en déconnexion instruit contre la majorité. Interpellée ce lundi sur CNews, la députée LREM de Paris Elise Fajgeles a été incapable de donner le montant du Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) et provoqué le départ du plateau d’un gilet jaune, indigné par cette méconnaissance.

La parlementaire faisait face à deux gilets jaunes sur le plateau, dans une ambiance tendue. « A combien s’élève le Smic aujourd’hui madame la députée? », lui lance un gilet jaune. « Alors je vais vous dire, vous me faites une colle en effet, je ne connais pas le niveau du Smic, lui répond Elise Fajgeles. Mais je sais que c’est difficile de vivre avec le Smic. » Au 1er janvier 2018, le Smic brut mensuel s’élevait à 1498,47 euros – et environ 1 153,82 euros net.

« Vous représentez la France! »

L’aveu de la parlementaire fait bondir les deux gilets jaunes. « On devrait vous faire passer un CAP pour être député », lui assène l’un d’eux. Elise Fajgeles se défend alors d’être une « techno' » qui aurait « réponse à tout ». « Je suis en train de travailler sur la réforme de la justice, et je connais parfaitement ce sujet-là », se justifie-t-elle. Pas suffisant pour calmer ses deux interlocuteurs. « Mais vous représentez la France ! », s’écrie un gilet jaune, avant de quitter le plateau.



Elise Fajgeles est revenue sur Twitter sur cette séquence. « Ne pas arriver à dire le montant du Smic sur un plateau télé est une faute », concède la députée, qui récuse avoir fait preuve de « mépris » ou de « condescendance ». Elle ajoute enfin avoir reçu des menaces de mort.

Cette séquence a en effet suscité des réactions acerbes dans l’opposition. »Les mêmes qui expliquent partout qu’on ne peut pas augmenter le SMIC n’en connaissent pas le montant. Affligeant », écrit sur Twitter Ian Brossat, chef de file du Parti communiste aux élections européennes. « Les députés en Marche ne connaissent même pas le prix du SMIC… que voulez-vous faire avec des représentants pareils », abonde le député RN Gilbert Collard.

 



Source : L’express.fr

Crédit photo : IP3press

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.