Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Don du sang :l’Établissement français du sang d’Ile-de-France tire la sonnette d’alarme



R̩sultat de recherche d'images pour "don du sang"Photo illustration РCHPG



Face à la chute du nombre de donneurs, le directeur de l’Établissement français du sang d’Ile-de-France tire la sonnette d’alarme.

Alors que les dons de sang au retour de l’été sont toujours en baisse en Ile-de-France, le directeur de l’Établissement français du sang (EFS) Ile-de-France, Stéphane Noël lance un appel aux donneurs.

Vous tirez la sonnette d’alarme. Pourquoi ?

Le retour au don est plus difficile cette année que les années précédentes. Nous avons perdu 15 % de donateurs par rapport à septembre 2017. Les stocks de sang sont donc insuffisants. En temps normal, nous recevons 1 000 dons quotidiennement en Ile-de-France. Depuis septembre, nous tournons à 850 dons par jour alors qu’il faudrait 1 700 donneurs. La baisse est d’environ 15 % par semaine et s’accentue considérablement. C’est inquiétant car nous dépendons déjà à 50 % des dons faits en province.


Comment l’expliquez-vous ?

L’environnement des Franciliens est particulier. Les temps de transport sont longs, le rythme de vie est frénétique. Nous devons également rassurer les donneurs, inquiets après l’épisode « Haemonetics », ces machines à plasma sur lesquelles planait un soupçon de manque de sécurité. Il n’y a aucun danger : nous n’utilisons pas cette technologie en Ile-de-France, et toutes les machines de cette marque ont été retirées de la circulation à l’échelle nationale.

 Quels sont vos objectifs ?

Revenir très vite à 1 000 dons par jour puis diminuer de moitié notre dépendance aux dons réalisés en province à l’horizon 2022. C’est un défi primordial : les prévisions démographiques sont formelles : il y aura un million d’habitants supplémentaires en Ile-de-France d’ici à 2050.

Allez-vous prendre des mesures d’organisation ?

Dès lundi, les horaires du site de la Pitié Salpêtrière (Paris XIIIe) vont changer. Les portes seront ouvertes le samedi après-midi. Les donneurs pourront également venir plus nombreux le midi. Par ailleurs, des nocturnes seront organisées tous les jeudis sur ce site. En clair, les donneurs pourront franchir la porte du centre jusqu’à 19 heures… Contre 16 heures actuellement. Une démarche analogue sera conduite progressivement sur l’ensemble de nos sites franciliens durant les prochains mois.


Concrètement, à quoi servent ces dons ?

Chaque don permet de soigner trois malades. Nos stocks nous permettent de prendre en charge des maladies graves, des cancers du sang, des blessés, des accidentés, des hémorragies qui se déclenchent lors d’un accouchement. Nous fabriquons également un concentré de globules rouges, des plaquettes et du plasma thérapeutique.



Contact : dondesang.efs.sante.fr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.