Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Elle accouche seule, oubliée par le personnel d’une maternité



Sam,

Shutterstock

Une femme a dû accoucher seule après avoir été oubliée par le personnel d’une maternité de Lyon.

Une femme, âgée de 30 ans, devrait se souvenir longtemps de son deuxième accouchement. Cette Lyonnaise a accouché seule de son deuxième enfant, dans une chambre d’une maternité de la ville, oubliée par le personnel soignant. C’est ce qu’elle a raconté au quotidien local Le Progrès.

La mésaventure a eu lieu le 7 juin, au petit matin. Après son admission à la maternité du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc, elle se retrouve seule dans une salle d’accouchement, son mari venait de partir avec leur fille pour la déposer chez des voisins avant de revenir à son chevet. Mais les contractions s’intensifient. La mère de famille tente alors de réclamer l’aide des infirmières et sages-femmes.

Dans les couloirs, son bébé dans les bras

Son lit n’est pas équipé d’une sonnette pour les prévenir, et malgré ses cris, hurlant que « [s]on bébé arrive », elle ne parvient pas à attirer l’attention du personnel. Pendant ce temps-là, son mari est prié de rester attendre à l’entrée de la maternité en raison de la pose d’une péridurale. « Comme j’étais toute seule parmi une équipe médicale, au milieu d’un hôpital, je me disais jusqu’au bout qu’on n’allait pas me laisser comme ça », a-t-elle raconté.

Mais personne ne vient l’aider. La Lyonnaise finit donc par accoucher seule, vers 7 h 30, deux heures après son admission. Le personnel la retrouve finalement dans les couloirs, son bébé dans les bras, encore relié par le cordon ombilical.

Contacté par Le Progrès, Le centre hospitalier a réagi, assurant avoir « pleinement conscience de l’épreuve qu’ont vécu les parents. Les équipes soignantes ne sont pas insensibles à ce qu’il s’est passé ». Heureusement, la mère et l’enfant se portent bien.

Source : letelegraphe

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.