Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Tentative d’enlèvement d’une collégienne à Plouay : la gendarmerie diffuse le portrait-robot de l’agresseur présumé



Sam,

 

Ce lundi 4 février, une élève de 14 ans du collège Marcel-Pagnol de Plouay (Morbihan) a été victime d’une tentative d’enlèvement. Elle a réussi à échapper à son agresseur. Activement recherché, le portrait-robot de ce dernier est diffusé par la gendarmerie.


 

Depuis ce lundi 4 février, un homme est activement recherché dans le Morbihan. Il est soupçonné d’une tentative d’enlèvement d’une jeune collégienne de Plouay.Le groupement de gendarmerie départemental diffuse ce mardi un portrait-robot correspondant à l’agresseur présumé. L’individu recherché est un homme de type européen d’une cinquantaine d’années, cheveux rasés, visage creusé, dents jaunes et abîmées, vêtu d’un pull kaki avec un col roulé, d’un pantalon noir et d’une veste noire. Il circule avec un utilitaire noir.

Agressée lors d’une activité scolaire

C’est vers 9h40 ce lundi, que la tentative d’enlèvement a eu lieu. Alors qu’elle participait, dans le cadre scolaire, à une course d’orientation au parc de Manéhouarn à Plouay, une collégienne de 14 ans a été abordée par un homme. Selon la gendarmerie, « l’individu l’a agrippé par le col de son sweat et lui a sommé fermement de monter à bord de son véhicule ».



La jeune fille s’est défendu en donnant un coup de genou dans l’entrejambe de son agresseur et a même tenté de lui donner un coup de poing. L’individu a alors lâché prise. La collégienne en a profité pour prendre la fuite et alerter un professeur.



Depuis lundi, un dispositif de recherche actif a été déployé avec de nombreux points de contrôle sur le département afin d’interpeller l’agresseur présumé.Toute personne susceptible d’avoir des renseignements sur cet homme est invitée par la gendarmerie de Pont-Scorff à composer le 02.97.32.61.17 ou le 17.

Source : Francetvinfos.fr
crédit photo : gendarmerie du morbihan

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.