Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Facebook essaie d’obtenir vos données bancaires



Mark Zuckerberg essayant peut-être de contacter les banques, à Sun Valley en juillet 2018. Mark Zuckerberg essayant peut-être de contacter les banques, à Sun Valley en juillet 2018. — Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

S’il reste bien un domaine de notre vie privée auquel Facebook n’a pas accès, ce sont nos données bancaires. Vont-elles rester privées encore longtemps ? Ces derniers mois, Facebook a approché de grandes banques américaines pour leur demander de partager les données de leurs clients, afin de proposer de nouveaux services à ses usagers.



Quelles transactions financières ont été effectuées sur votre compte ? Combien d’argent reste-t-il ? C’est ce genre d’informations très privées que souhaite connaître le célèbre réseau social. Il y a plusieurs mois, Facebook a mené des discussions avec Chase, la banque de détail de JPMorgan, Citi (Citigroup) et Wells Fargo.

Pas de publicité, c’est promis

En échange, les banques obtiendraient une place à part sur Messenger. Selon une source proche du dossier citée par l’AFP, Chase aurait mis fin à ces négociations. Facebook n’a en revanche pas précisé quelle utilisation il entendait faire des données demandées, selon la source. « Comme plusieurs entreprises internet avec des activités commerciales, nous nous associons à des banques et des émetteurs de cartes bancaires pour offrir des services comme le chat avec les clients et la gestion de compte », a répondu à l’AFP une porte-parole.




Et d’ajouter : « Les comptes courants liés aux pages Facebook permettent à leurs propriétaires de recevoir en temps réel des actualisations sur Messenger et peuvent ainsi garder les traces sur les données de leurs transactions, comme des reçus de caisse, les dates de livraisons et le solde de leurs comptes courants ». « Nous n’utilisons pas ces informations à des fins publicitaires », a-t-elle encore précisé. Le réseau social se serait engagé à ne pas partager ces données financières avec des parties tierces.

Ces informations remettent sur le devant de la scène la question des données personnelles des utilisateurs après le scandale Cambridge Analytica (CA), une société britannique accusée d’avoir à des fins politiques collecté et exploité sans leur consentement les données d’utilisateurs du réseau social.

 

Source 20 minutes.fr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.