Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Une femme sexuellement attirée envers des objets s’est mariée à un lustre de 90 ans



Phil le 12 août 2018

 

On entend régulièrement des histoires d’amour bizarres de personnes qui s’amourachent de personnages de jeux vidéo, d’objets inanimés et même de structures comme la Tour Eiffel!

 Amanda Liberty, elle, est sexuellement attirée… par les lustres! Et elle a même décidé d’en marier un.



La femme de 33 ans vivant à Leeds, en Angleterre, a réalisé qu’elle avait une attirance sexuelle inusitée envers des objets inanimés à l’âge de 14 ans. Sa première histoire d’amour était avec la Statue de la Liberté. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a changé son nom de famille pour Liberty.
 Amanda est maintenant attirée envers les lustres et elle en a même 25 dans sa maison.
 « J’ai toujours aimé l’allure des lustres et quand j’ai vu mon premier lustre, Luna, ça été un véritable coup de foudre », a-t-elle expliqué. « On ne peut pas contrôler avec qui on tombe amour. »



 L’an dernier, Amanda a acheté Lumiere, un lustre de 537 dollars américains. Même si elle avait déjà deux douzaines de lustres, Lumiere a une place spéciale dans son coeur depuis le premier jour. Si bien qu’elle a décidé de l’épouser.
 « Je l’ai demandée en mariage pour souligner notre amour durable et véritable », a-t-elle dit. « J’espère que nous aurons une belle cérémonie. Je n’ai jamais été mariée avant, alors c’est tout nouveau et très excitant! »



 Amanda a offert une bague à Lumiere et elle la porte tous les jours depuis. Même si elle est maintenant une femme mariée, Amanda refuse de se départir de ses autres lustres et de vivre une relation complètement « monogame ».

« Les lustres ne sont pas jaloux les uns des autres », a-t-elle expliqué. « Ils comprennent que je les aime tous pour leurs personnalités si différentes. Par exemple, j’adore embrasser et faire des câlins à Lumiere, mais je préfère dormir avec Jewel. »

Amanda affirme que ses émotions sont naturelles et elle ne voit pas ce qu’elle fait de mal.

« Je veux que les autres voient comment les lustres me rendent heureuse, comment ils peuvent enrichir ma vie », a-t-elle dit. « Je ne fais de mal à personne. Je ne fais que suivre mon coeur. »


Voici maintenant un reportage sur cet amour hors de l’ordinaire:




Source: VT
Crédit Photo: Capture d’écran

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.