Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Fresnes : éconduite par son banquier, elle revient avec un fusil d’assaut



Sam,

LP

Cette ancienne cliente a été refoulée en douceur par un agent de sécurité. L’arme, qui s’est révélée factice, a été retrouvée.

Elle avait prévenu tout le monde à la banque qu’elle reviendrait et que ça allait mal se passer. Ce n’était pas des paroles en l’air. Une femme de 40 ans s’est présentée vendredi matin à la Banque Populaire de Fresnes munie d’un fusil d’assaut. L’arme, qui s’avérera factice, a été retrouvée l’après-midi même au domicile de l’ancienne cliente mécontente qui a été internée.

Il est 10 h 30 rue Maurice-Ténine, quand cette femme se présente l’arme à la main à la Banque Populaire Rives de Paris où elle est bien connue des employés. Cela fait plusieurs semaines qu’elle s’y rend pour se plaindre du traitement qui lui est fait et qu’elle estime profondément injuste. Et à chaque fois, cela se passe mal. A tel point que le 7 mars, elle aurait été interpellée pour avoir menacé de mort un salarié.

Les employées baissent le rideau de fer

Cette fois, elle ne passera pas le sas d’entrée. En voyant l’arme, les deux employées se barricadent. Le rideau de fer est baissé aussitôt. L’agent de sécurité prend son courage à deux mains et parlemente avec l’ancienne cliente. Apparemment, il trouve les mots. La cliente mécontente repart sans violence et sans avoir menacé qui que ce soit.

Sur le coup, personne ne fait appel à la police. Une plainte est tout de même déposée dans l’après-midi. Aussitôt, vers 16 h 40, les policiers de L’Haÿ-les-Roses se rendent au domicile de la femme. Une colonne du Groupe de soutien opérationnel passe devant. L’ancienne cliente n’était pas là. Mais sur place, l’arme, qui était donc factice, a bien été retrouvée. Il s’agissait d’une réplique « Airsoft ». La cliente a été interpellée un peu plus tard, avant d’être internée à l’hôpital Paul-Guiraud de Villejuif.

Source : Leparisien.fr

crédit photo : LP

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.