Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Hué l’an passé au congrès des Maires, Macron n’ira pas cette année



Sam,

Résultat de recherche d'images pour "maire echarpe"Photo illustration : protocole et bonne manière



Désillusions, découragement, démissions… Le malaise des maires va croissant. Et leur Congrès, qui s’ouvre ce mardi à Paris, devrait servir de caisse de résonance à cette colère. Sifflé l’an dernier par le même cénacle, déjà présidé par François Baroin, maire LR de Troyes et président de l’Association des maires de France (AMF), le chef de l’Etat a décidé ne pas s’y rendre cette année. Il a envoyé aux 36 000 premiers édiles de France une lettre et recevra une délégation de maires mercredi à l’Elysée. Charge à Édouard Philippe, présent jeudi, de renouer le dialogue avec les élus des territoires, irrités par des années de baisse continue de concours de l’Etat.



Depuis un an et demi, la tension entre les maires et l’exécutif est à son comble. Diminution des emplois aidés, baisse des dotations pour les communes qui ne s’engagent pas dans une politique de ralentissement des dépenses… La défiance a même tourné au bras de fer le mois dernier, lorsque quelque 6 000 maires ont décidé de relever leur taxe d’habitation. Sa suppression progressive avait pourtant été décidée par le gouvernement.



 

« On n’a plus aucun moyen de travailler et l’État, qui devrait nous aider, joue dans le camp adverse et nous met des bâtons dans les roues », peste Philippe Rion. L’ancien maire – divers droite – de Castillon, un village de 400 habitants des Alpes-Maritimes, a démissionné en février dernier. Car c’est dans les petites communes que le désarroi est le plus fort, comme le montrent plusieurs récentes études.



Source :Leparisien.fr
Crédit photo :protocole et bonne manières

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.