Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

La kiné pour fibromyalgie moins remboursée



Les personnes souffrant de fibromyalgie ou de fatigue chronique n’ont plus droit qu’à 18 séances au lieu de 60. Economie : 4 millions.

L. G. AVEC M. CO.

Le remboursement de la kinésithérapie pour les personnes atteintes de fibromyalgie ou de fatigue chronique va être diminué. Actuellement, ces patients ont droit à un traitement de 60 séances de 30 minutes, renouvelable. A partir du 1er janvier 2017, ils se verront rembourser 18 séances de 45 minutes et ce sera non renouvelable. Ils auront toutefois droit à 18 séances supplémentaires pour pathologies courantes (de 30 minutes).



Si de nombreux médecins pensent qu’elle est d’origine mentale, on ne connaît pas la cause réelle du syndrome de fatigue chronique ni de la fibromyalgie, qui est une affection chronique caractérisée par une douleur diffuse ou des sensations de brûlure de la tête aux pieds accompagnées d’une fatigue profonde. Près de 3 % de la population en souffrirait, à des degrés divers. L’activité physique, dont la kiné, aide fortement les patients qui en souffrent.



La décision de revoir le remboursement date de début 2016, mais vient d’être officiellement communiquée aux patients. A l’ASBL Focus fibromyalgie, on évoque « une catastrophe » : « On a vraiment besoin de notre séance par semaine. Si on nous l’enlève, ça va faire des dégâts. Les kinés améliorent notre mobilité. Sans cela, il faudra prendre des antidouleurs à plus forte dose. »



Avec cette mesure, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) va économiser 4,12 millions d’euros par an. Mais on nous assure que ce n’est pas le but. Il s’agit au contraire de garantir le maintien du remboursement (qui était conditionné à une approbation par des centres de référence dont les conventions n’ont pas été renouvelées). Quant à la réduction du nombre de séances et à l’allongement de la durée, ils correspondent aux recommandations des experts belges et internationaux.

Il va falloir l’expliquer aux patients.

Source: LaLibre.be

Crédit photo.Courtoisie.

Laisser un commentaire