Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

L’écran solaire Banana Boat peut causer de graves brûlures



Sam,

Santé Canada est une institution fédérale Canadienne chargée de la réglementation et la conformité en matière de sécurité et santé, de produits cosmétiques ou de santé et des médicaments avant leur mise sur le marché. Ce ministère enquête actuellement sur l’écran solaire Banana Boat après avoir reçu des plaintes de brûlures au deuxième degré qui seraient causées par la crème solaire après application cutanée sur de jeunes enfants et en particulier sur des bébés.

Depuis le mois de mai 2017, Santé Canada a reçu plusieurs plaintes après que l’utilisation de différents produits de la gamme Banana Boat et en particulier l’écran solaire, aurait causé, après leur application, diverses réactions et irritations cutanées et notamment des brûlures sur des enfants en bas âge. Une enquête est actuellement en cours afin de déterminer si ces produits sont la cause réelle de ces réactions allergiques.

Tout commence lorsque Rebecca Cannon publie sur sa page Facebook des photos de sa fille de 14 mois brûlée au deuxième degré suite à l’application d’un écran solaire à vaporisateur pour enfant de la marque Banana Boat. On pouvait clairement distinguer sur ces photos, des cloques et des brûlures sur le visage de l’enfant.

Suite à cette publication, des réactions cutanées semblables ont été rapportées par d’autres parents sur les réseaux sociaux. En réponse aux diverses plaintes déposées à Santé Canada, la compagnie Banana Boat Canada, filiale de Edgewell Personal Care Canada, a alerté via un communiqué sur le fait que ces réactions relèveraient de cas isolés et que pour certaines personnes, l’hypersensibilité à un ingrédient peut être déclenchée ou aggravée par le soleil et qu’une éruption cutanée pouvait résulter suite à ce type de réaction photoallergique et que dans certains cas plus sévères, des cloques peuvent se développer. La compagnie a également affirmé que ses produits de protection solaire pour enfants sont testés sous la supervision de pédiatres certifiés afin de confirmer qu’ils peuvent être utilisés par ces derniers.

Banana Boat Canada indique également que les filtres solaires Banana Boat se situent dans une plage de pH neutre, ce qui signifie qu’ils sont sans danger pour la peau humaine et ne provoquent pas de brûlures chimiques. La compagnie conseille vivement aux usagers de tester soigneusement tout produit avant de l’utiliser ou de consulter leur médecin avant son application, s’il y a risque éventuel de sensibilité à certains composants.

Néanmoins, en 2012, les produits de la gamme de protection solaire à vaporisateur de Banana Boat avaient déjà fait l’objet d’un rappel après qu’il ait été mis en évidence que ceux-ci comportaient certains risques et pouvaient causer des brûlures cutanées.

Un témoignage qui relativise les faits

Le Docteur Julie Powell, pédiatre, dermatologue et professeure au Centre Hospitalier Universitaire de Sainte-Justine à Montréal a indiqué qu’aucun des composants de l’écran solaire Banana Boat ne pouvait à l’origine causer une brûlure après application sur la peau mais que les réactions allergiques qui seraient causées par l’écran solaire à vaporisateur seraient davantage des réactions allergiques à un composant actif du produit tel un additif ou un agent de conservation.

Depuis l’ouverture de l’enquête par Santé Canada, le groupe Edgewell Personal Care Canada fabriquant les produits Banana Boat, a remis à l’institution fédérale, les certificats d’analyse et les résultats de tests menés sur ses écrans solaires qui confirmeraient que ceux-ci sont conformes aux spécifications autorisées et réglementations en vigueur instaurées pour ces produits.

Santé Canada à elle-même effectué l’analyse des composants présents dans chacun des écrans solaires, objets de différentes plaintes. Des tests en laboratoire ont été réalisés pour identifier tous les ingrédients actifs et pour s’assurer que les produits testés sont bien conformes à la règlementation en vigueur. Des tests complémentaires en laboratoire, tels que la détermination du niveau de pH et un examen général des échantillons ont été eux aussi effectués. La complexité et la durée de ces tests étant variables, une date de résultats et d’interprétation est encore à l’heure actuelle, inconnue.

Selon le dermatologue Ari Demirjian, membre du conseil d’administration de l’association des dermatologistes du Québec de 2000 à 2012 et porte-parole pour la semaine de prévention solaire pour l’Association Canadienne de Dermatologie, n’importe quel écran solaire commercialisé pourrait provoquer une réaction allergique et en particulier chez les jeunes enfants et le plus souvent, suite à une réaction aux benzophénones ou aux parfums comme l’avançait déjà, le Docteur Julie Powell, pédiatre, dermatologue et professeure au Centre hospitalier universitaire de Sainte-Justine à Montréal.

Pour l’instant, et en attendant les résultats officiels des différentes batteries de tests effectués par Santé Canada, il n’est pas possible d’affirmer de façon avérée, que l’écran solaire Banana Boat serait lié de façon directe à toutes les manifestations allergiques cutanées, objets des différentes plaintes déposées à l’institution fédérale canadienne.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.