Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Les médecins ont dû amputer le bras d’un homme après son diner



Sam,

Des millions de personnes essaient chaque jour de nouveaux aliments, différentes régions du monde ont tellement de nouvelles saveurs et de nouveaux plats auxquels vous n’auriez jamais pensé.

Une chose que beaucoup de gens n’ont pas encore essayée, c’est le sushi – je l’ai essayé pour la première fois il y a quelques années seulement.

Bien qu’il existe depuis les années 1960, ce n’est que depuis 15 ou 20 ans qu’il est devenu très populaire aux États-Unis.

Cependant, pour un Sud-Coréen de 71 ans, ce plat a failli lui couter la vie.

Malheureusement, selon un rapport publié dans le New England Journal of Medicine, il a développé une infection après son diner, ce qui a entrainé des complications qui ont nécessité une amputation de son avant-bras.

On vous a probablement dit depuis votre enfance que manger de la viande crue peut être dangereux? Il y a une raison à cela.

Parfois, la viande crue peut contenir des bactéries qui peuvent causer de graves maladies.

Le sushi, par exemple, est composé de plusieurs ingrédients, et le poisson du sushi est souvent cru.

Wikipedia Commons / Benoît Prieur

Les poissons crus, comme les sushis, peuvent être délicieux, mais ils peuvent aussi être dangereux – voire mortels – s’ils ne sont pas préparés avec soin.

Malheureusement, c’est exactement ce qui est arrivé à cet homme sud-coréen. Après une soirée à manger des sushis, il a commencé à avoir des ampoules et des ecchymoses sur sa main et son bras.

Seulement 12 heures après avoir mangé les sushis contaminés, sa main gauche avait tellement enflé qu’elle a commencé à suinter, provoquant une douleur atroce.

L’homme avait des antécédents de diabète de type 2 et d’hypertension artérielle, et il subissait une dialyse pour une maladie rénale terminale, d’après CNN.

Il s’est précipité à l’hôpital en sachant que quelque chose n’allait pas du tout. Une cavité remplie de sang mesurant 3,5 centimètres sur 4,5 centimètres s’était formée sur la paume de sa main gauche, tandis que sur le dessus de sa main et de son avant-bras, il y avait une cavité enflée sous la peau.

Dès qu’il a dit au médecin qu’il avait mangé des sushis, ils ont su immédiatement que l’homme souffrait d’une infection bactérienne mangeuse de chair.

Wikipedia Commons

Ils ont pratiqué des interventions chirurgicales urgentes et isolé le Vibrio vulnificus, une bactérie que l’on trouve couramment dans les eaux océaniques côtières. Cette bactérie était la cause de son infection.

Les médecins ont drainé les ampoules et ont soigneusement retiré le plus de tissus infectés possible, mais malgré leurs efforts, l’homme a fini par perdre sa main. Les médecins lui ont amputé l’avant-bras gauche 25 jours après son arrivée aux urgences.

« Le patient s’est bien débrouillé après l’opération et a pu rentrer chez lui « , ont conclu les auteurs qui ont rapporté son cas.

Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC), la vibriose cause environ 80 000 maladies et 100 décès chaque année aux États-Unis.

Certains cas nécessitent des amputations, et 15% à 30% des cas sont mortels, selon l’agence.

Avec la popularité croissante des sushis, je pense qu’il est important d’entendre des histoires comme celle-ci pour s’assurer que ce que vous mangez est sans danger.

Assurez-vous de partager cette histoire avec votre famille et vos amis pour qu’on leur rappelle qu’ils doivent aussi prendre des précautions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.