Ni Macron, ni aucun ministre ne s’est déplacé pour l’enterrement des 2 jeunes filles tuées par le terroriste de Marseille

AFFICHER LA SUITE.

Je ne vais pas verser dans la démagogie pure et simple, c’est pas le but de cette chronique. Je ne suis pas là pour faire le buzz ou me faire mousser auprès de vous, seulement parfois on se pose des questions légitimes et celles-ci se doivent d’être partagées par le plus grand nombre. Evidemment certains vont me parler de décence, de récupération, de communion entre les proches, si l’un de ces politiques était venu, nous l’aurions accusé de ne pas respecter cela.

Faux, puisqu’il en va de l’humanité de nos représentants, sont-ils touchés ou non par le drame survenu à ces 2 jeunes filles ayant la vie devant elles ? Dans la vie lorsqu’un enterrement se déroule, que le défunt est une personne que vous avez même très peu côtoyée, mais sa fin pour x ou y raison vous a touché et que de votre plein gré vous assistez à ses obsèques, pensez-vous que la famille, les proches, les amis vous en tiendraient rigueurs ?

Votre présence, même si d’une façon indirecte votre responsabilité est engagée dans le malheur comme c’est le cas avec les fautes commises la veille de la libération du terroriste, témoigne du respect que vous tenez pour la ou les personnes. C’est un minimum, et il faut savoir non pas affronter mais au moins montrer droit dans les yeux votre compassion à ceux qui souffrent. C’est le rôle de ceux prétendant représenter tous les Français.

Ces 2 jeunes filles, auraient pu être nos sœurs, nos filles, nos tantes, nos amies, leur sort nous touche, elles étaient des nôtres. Je ne les connaissais pas mais j’ai eu beaucoup de peine pour elles, ou pour leurs parents, aussi pour la France, nous avons perdu 2 talents que nous n’aurons pas à l’avenir. La moindre des choses est de le démontrer aussi par des actes, par des preuves de solidarité. Avec Macron, c’est chaque Français qui aurait été à ces obsèques. Seulement point de représentation nationale ce jour. Point de compassion, point de solidarité, juste une forme de je m’enfoutisme du sort qu’il nous est réservé, visiblement nous y passerons tous.

Peut-être n’êtes-vous pas d’accord avec moi, n’hésitez pas à le commenter.

Source: La Gauche M’a Tuer

 

Laisser un commentaire

error: Alert: Contenu protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :