Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Nouvelle importante pour les conducteurs de moto



Qui n’a jamais été agacé par le bruit d’une moto en pleine ville? Pour faire face à cette réalité qui indispose un grand nombre de gens, les services de police auront bientôt des sonomètres afin de mesurer le bruit que font les deux roues et pourront procéder à des sanctions en cas d’excès.


Ce sont les résultats d’un projet-pilote démarré il y a cinq ans par la Société d’assurance automobile du Québec qui ont permis de conduire à une telle décision. Sur les ondes de TVA Nouvelles, Gino Desrosiers, le porte parole de la SAAQ expliquait qu’il ne fait pas forcément la guerre contre le bruit mais qu’il combattait les utilisateurs de moto qui modifient leur pot d’échappement.
En effet, Gino Desrosiers rappelle que c’est illégal d’effectuer de telles modifications sur son véhicule et que ce sont ces modifications artisanales qui décuplent le bruit fait par une moto. Le sonomètre apparait donc comme l’outil parfait pour constater si il y a eu modification ou non du pot d’échappement. Le site web de la SAAQ explique que les décibels sont mesurés avec un sonomètre placé à 50 cm du silencieux et que le policier demande au conducteur de tenir la moto et d’actionner le gaz alors que le sonomètre prend la mesure.




La procédure est très simple, les véhicules qui laissent place au doute quant à leur pot d’échappement se font contrôler par les services de police et si le nombre de décibels dépassent les 100 alors la personne en question recevra une amende. Depuis 2013, près de 3000 motos ont passé le test du sonomètre et 1230 ont reçu des amendes allant de 200 à 300$ pour bruit excessif et donc un pot d’échappement qui avait été modifié.

 

Il est donc important de souligner que le bruit fait par les motos ne disparaitra pas mais que les bruits excessifs eux, sont voués à disparaître à travers ces contrôles policiers. Le projet-pilote maintenant terminé, une mesure définitive entrera en vigueur une fois que le règlement l’encadrant sera prêt. Il reste donc à la SAAQ à délimiter plusieurs points dont notamment le niveau de sanction qui sera appliqué aux utilisateurs de deux roues dépendant si il s’agit d’une moto ou d’un cyclomoteur.

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Unsplash

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.