Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Un ours battu avec un bâton en plein spectacle de cirque



Sam,

Une vidéo d’une rare violence a été publiée durant le mois de juin 2018. On peut y voir un ours être poussé en bas d’une pente, sur un skateboard, au cours d’un spectacle de cirque à Volgograd en Russie. Lorsque l’animal arrive en bas de la rampe, son dresseur s’empare d’une chaîne attachée au cours de la pauvre bête avant d’essayer de la forcer à faire un autre tour. L’ours décide alors de s’enfuir.




Capture d’écran de la vidéo du dresseur frappant l’ours avec un bâton après que la bête s’est enfuie. Source: Youtube

Le spectacle bascule ensuite dans le chaos lorsque des cris paniqués s’élèvent depuis les gradins. Un deuxième dresseur, suivi d’un troisième, arrivent sur la piste pour battre l’ours à coups de bâton, afin de le punir de sa désobéissance. Le plantigrade réplique, saisit un des dresseurs et le plaque au sol.

L’ours lâche finalement son dresseur, qui recule, avant de commencer à se balancer d’avant en arrière au bord de la piste, terrifié.

La vidéo, filmée par un spectateur, illustre à nouveau l’absurdité de l’utilisation d’animaux sauvages à des fins de divertissement.

 

Source: Youtube

 

 

Ce n’est pas la première fois que la Russie se retrouve sous les feux des projecteurs pour son traitement des ours. En avril dernier, une autre vidéo, montrant un ours prénommé Tim faire des tours sur un terrain de foot, avait déclenché de nombreuses protestations. Tim a été de nouveau exploité tout récemment, à l’occasion de la coupe du monde après la victoire de la Russie, pays organisateur. L’animal avait été paradé et contraint de souffler dans une vuvuzela. Jan Creamer poursuit :


C’est écœurant de voir Tim l’ours, ou tout autre animal sauvage, être exploité de la sorte, sans aucun égard pour son bien-être, ses besoins physiques, et la sécurité du public. Heureusement, les gouvernements, dans le monde entier, agissent pour mettre fin à des scènes aussi honteuses. Pour de pauvres animaux comme Tim, le changement se fait attendre depuis trop longtemps.




Des exemples comme celui-ci sont monnaie courante en Russie. Les ours de cirque endurent un dressage brutal, afin qu’ils puissent faire des tours comme le désirent leurs dresseurs. DJ Schubert, biologiste spécialiste de la faune sauvage dans l’association Animal Welfare Institute (AWI), confiait à The Dodo en avril dernier :

 

Aucun animal sauvage ne devrait être utilisé comme accessoire ou être forcé de faire des tours contre-nature pour nous divertir. Ce qui peut apparaître à un spectateur comme quelques instants de légèreté… cache la vraie histoire derrière la vie de ces animaux. C’est une existence pénible, sans joie, complètement contre-nature, qui implique trop souvent des techniques de dressage abusives, de mauvaises conditions de vie, et des soins vétérinaires insuffisants.

 

Lorsque les animaux protestent ou attaquent leurs dresseurs, comme l’a fait cet ours, c’est parce qu’ils sont terrifiés ou qu’ils en ont assez. On ignore ce qui a pu arriver à l’animal à la fin du spectacle, mais il y a fort à parier qu’il a été sévèrement puni.



Source: Youtube

 

 

Source : : The Dodo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.