Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Prévenir et soigner les maux de tête.



Prévenir et soigner les maux de tête.

De nombreuses personnes sont sujettes aux maux de tête ou, en termes scientifiques, aux céphalées. Le mal de tête correspond à toute plainte douloureuse centrée sur la région crânienne.

Il n’existe pas un seul mais plusieurs types de céphalées. On distingue les maux de tête en fonction de leur mode de survenue, de leur localisation et de leur intensité.

La survenue d’un mal de tête peut s’expliquer par certains facteurs déclenchant comme la pollution, la prise de certains médicaments ou une consommation excessive d’alcool. La durée des céphalées est un élément essentiel: les formes aiguës apparaissent et disparaissent rapidement.

Distinguer les principaux types de maux de tête

Les maux de tête ont des causes multiples et en général bénignes. Il en existe deux types principaux: la céphalée de tension et la migraine.

La céphalée de tension est la cause la plus fréquente de maux tête prolongés. Elle est souvent associée à une anxiété et à une contracture des muscles au niveau du cou. Dans ce cas, la douleur est continue, modérée et diffuse, et elle dure longtemps. Elle ne s’accompagne ni de nausées ni de vomissements et ne s’aggrave pas à l’effort. Le stress aggrave généralement la douleur, qui s’améliore en période de détente. Une sensation de tête vide et des difficultés de concentration, ou au contraire une sensation de « tête lourde », peuvent accompagner la douleur.

Savoir quand consulter

Il est recommandé de consulter un médecin en cas de mal de tête soudain et violent. ll en va de même quand des maux de tête habituels changent de nature, par exemple s’ils deviennent plus intenses ou s’ils s’accompagnent de signes nouveaux. C’est également le cas lorsque le mal de tête est accompagné de fièvre, d’une raideur au cou, de vertiges, de confusion, de vision double, de trouble de la parole, d’engourdissement ou de faiblesse d’un côté du corps. Des maux de tête le matin, derrière la tête ou sur le sommet du crâne, peuvent faire suspecter une hypertension artérielle. De plus, en cas de maux de têtes répétitifs, il faut aussi penser aux yeux (lunettes inadaptées, mauvaise position devant l’ordinateur)

Une entité particulière : les céphalées chroniques quotidiennes (CCQ).
Il s’agit le plus souvent de maux de tête initialement épisodiques qui évoluent vers un mal de tête chronique, persistant, sous l’influence notamment d’un abus médicamenteux et de facteurs psychopathologiques. En effet, une surconsommation de médicaments habituellement utilisés dans les maux de tête peut, de manière paradoxale, être la cause de céphalées chroniques quotidiennes.

Prévenir et soigner les maux de tête : conseils pratiques et médicaments

Que faire dans le cas de céphalées de tension ? Des mesures générales peuvent permettre de réduire la fréquence ou la sévérité des maux de tête. Il s’agit notamment de tenter une réduction du stress, de diminuer ses consommations d’alcool et de pratiquer des exercices réguliers tels que la natation ou la marche. La posture adaptée pendant le travail peut permettre de diminuer la sollicitation des muscles cervicaux.

Enfin, des médicaments antalgiques (anti-douleurs) vendus en pharmacie sans ordonnance, tels que le paracétamol, peuvent être utilisés pour atténuer les maux de tête.
Si les symptômes s’aggravent ou persistent, ou en cas de doute sur l’origine de vos maux de tête et/ou sur le traitement, il faut contacter votre médecin traitant.

Partage avec tes amis.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.