Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Selon ce docteur: Le TDAH (trouble de déficit de l’attention / hyperactivité) est une fraude, la psychiatrie transforme des enfants normaux en patients !



 

La psychiatrie n’a jamais validé le trouble de déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) comme une maladie biologique légitime. Néanmoins, le mythe du TDAH continue de prévaloir. Chaque année, Big Pharma diagnostique des millions d’enfants atteints de TDAH, prescrivant des médicaments psychotropes dangereux, et surtout très coûteux.



Fred Baughman, docteur en médecine, met en lumière les zones d’ombre du TDAH dans son livre « La fraude TDAH The ADHD Fraud: How Psychiatry Makes Patients of Normal Children ». Dans ce livre, Baughman rapporte comment les enseignants sont susceptibles d’étiqueter un enfant normal comme atteint de TDAH devant un médecin, et comment Big Pharma est prêt à faire de l’argent en promouvant cette pseudo-maladie.

100% FRAUDE :

Avec la propagande sur le TDAH, nous voyons maintenant des diagnostics comme l’anxiété, la dépression, trouble bipolaire, trouble obsessionnel compulsif, et beaucoup d’autres troubles diagnostiqués chez les enfants.





Nous ne prétendons certainement pas que les enfants n’ont pas de vrais problèmes ou ne manifestent jamais de comportements perturbateurs. Beaucoup d’entre eux le font, mais ceux-ci sont presque toujours en réponse à des situations défavorables dans leurs environnements, qui sont contrôlés par des adultes, et pas des dysfonctionnements dans leur cerveau, devenus les boucs émissaires servant à faire vendre des médicaments pharmaceutiques.

Les enfants en difficulté ont besoin d’aide réelle, pas de restrictions chimiques administrées par des adultes qui refusent de s’attaquer aux vrais problèmes. Quand un enfant se sent triste, angoissé ou inquiet, ou de mauvaise humeur, il y a certainement quelque chose qui ne va pas, mais ce n’est pas dans leur cerveau.

En général, c’est plutôt nous, les adultes, censés prendre soins d’eux et être présents pour eux,  qui en sont responsables, nous nous conduisons mal envers ces enfants, et ensuite quand il y a un problème, on attribue cela à un dysfonctionnement du cerveau de l’enfant.

Aujourd’hui, nous avons atteint un triste seuil, où selon une étude menée par l’Université de Yale, 9 des 10 enfants qui consultent un pédopsychiatre reçoivent une ordonnance pour un médicament psychotrope.

Dans ce triste constant, la discipline de la psychiatrie sert de bras administrant aux compagnies pharmaceutiques qui s’entendent avec elles pour inventer des maladies à but lucratif, sans tenir compte des besoins réels des enfants, de leur avenir ou de leur vie.



On nous dit que cela est fait dans le meilleur intérêt des enfants qui souffrent, un mensonge qui va au-delà de la simple hypocrisie. Montesquieu a fourni une description appropriée de cet état de choses quand il a écrit: « Il n’y a pas plus cruelle tyrannie que celle qui se perpétue sous le bouclier de la loi et au nom de la justice».

Source : sante naturelles

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.