Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Un astéroïde de la taille d’un terrain de football risque d’entrer en collision avec la Terre



Sam,

Nasa

Un astéroïde de la taille d’un terrain de football se dirige vers la Terre, et entrera possiblement en collision avec la Terre le 9 septembre, selon de multiples rapports scientifiques.

L’astéroïde QV89 2006, découvert le 29 août 2006 dans le cadre du Catalina Sky Survey, est une roche spatiale qui fait le tour du soleil en 475,4 jours environ pour effectuer un cycle complet. L’astéroïde mesure 50 m de diamètre. Selon l’Agence spatiale européenne, ASE, on estime que l’astéroïde pourrait percuter la Terre le 9 septembre, d’après la liste des informations recueillies par l’ASE dans l’espace.

Bien qu’il soit quatrième sur la liste des 10 objets les plus inquiétants autour de la Terre, les scientifiques estiment que l’astéroïde n’a qu’une chance sur 7 000 d’entrer en collision avec la Terre, ce qui le rend moins effrayant qu’il ne l’avait initialement prévu.

Les dernières nouvelles rapportent que, d’après la modélisation de l’ASE, l’astéroïde pourrait bien passer devant la Terre. Il se trouve actuellement à environ 6,7 millions de kilomètres et, malgré la possibilité que la modélisation soit erronée, l’ASE a noté que la probabilité est inférieure à un centième de 1 %.

Selon U.S. News, l’astéroïde a déjà fait sept passages rapprochés de la Terre depuis 1952, la plus proche étant en septembre 2006. L’ESA a estimé qu’il est possible que cet objet s’approche à moins de 2,6 millions de kilomètres de la Terre. L’agence estime également que la prochaine fois que l’astéroïde pourrait faire une rencontre rapprochée avec la Terre serait en 2032.

Selon quelques médias, ce n’est pas le premier astéroïde qui s’est rapproché de la Terre.

Les soi-disant objets géocroiseurs (ou NEO, de l’anglais Near Earth Object), objets dits proches de la Terre, ou des objets comme des astéroïdes ou des comètes qui se trouvent à moins de 30 millions de kilomètres de l’orbite de la Terre, ont été repérés 18 000 fois en 2018 seulement, selon la Planetary Society.

Cas dans le passé

Un astéroïde de la taille de plus de 12 terrains de football est passé près de la Terre en février 2018 et était surveillé par la NASA en tant qu’ « objet potentiellement dangereux (en abrégé OPD) »

La NASA a estimé que l’astéroïde, nommé 2002 AJ129, avait un diamètre de 1,09 km, soit plus que la hauteur du plus grand bâtiment du monde, le Burj Khalifa, et plus que la largeur de Central Park (NY), qui mesurent tous deux environ 0,8 km.

Le 4 février 2018, l’astéroïde devait passer à 4 011 827 km de la Terre, selon une prévision d’avril 2017, à des vitesses de 107 826 km/h, selon le Daily Mail du Royaume Uni.

La NASA est particulièrement préoccupée par tout astéroïde qui se trouve à moins de 7.4 millions de km de la Terre avec un diamètre de plus de 150 mètres et est considéré comme « potentiellement dangereux ».

Un météore s’écrase sur la lune

Comme indiqué précédemment, au cours d’une éclipse lunaire au début de 2019, une météorite est passée et a percuté la Lune, selon les chercheurs.

Le 21 janvier, quelques instants après l’éclipse lunaire totale, une météorite a frappé la lune, provoquant un bref flash lumineux visible sur l’hémisphère nord, selon Live Science. L’éclair de lumière a attiré l’attention des fans amateurs d’espace alors que la lune était éclipsée par la Terre et enveloppée dans l’obscurité.

Il est extrêmement rare d’être témoin d’un impact de ce type, étant donné leur imprévisibilité. De nombreux objets s’écrasent sur la lune chaque année, mais on ne les voit pas toujours.

Source : epochtime.fr

Holly Kellum a contribué à ce rapport.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.