Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Un inventeur indien de 20 ans crée un substitut au plastique qui est biodégradable, fait à partir de feuilles de bananier



Sam,

« Je ne veux pas passer ma vie avec les problèmes, je veux les résoudre », annonce Tenith Adithyaa, jeune entrepreneur de 20 ans, originaire du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde. Depuis son enfance, Tenith a remporté plusieurs prix pour ses conceptions et ses réalisations technologiques. Il a consacré ses talents et énormément de son temps à résoudre l’un des grands défis du 21e siècle : la pollution plastique.

Pour Tenith, l’objectif était de « créer un biomatériau supérieur et durable qui contribuerait à mettre fin à la crise environnementale », comme il l’a déclaré à Epoch Times. Mais quelle alternative pourrait concurrencer la flexibilité, l’abordabilité et la durabilité du plastique ?

Lorsqu’il s’est assis pour réfléchir à la façon de résoudre le problème du plastique – en particulier celui des emballages à usage unique qui jonchaient le paysage dans les campagnes indiennes – il a observé ce que les agriculteurs de sa région avaient laissé derrière eux. « Tout a commencé lorsque j’ai vu des paysans jeter des tas de feuilles comme des déchets, parce qu’ils n’avaient aucune technologie de conservation des feuilles », explique Tenith. Les feuilles de bananier.

De là, l’esprit de Tenith s’est tourné vers la recherche d’un moyen de tirer profit des feuilles de bananier afin de les rendre suffisamment résistantes pour remplacer l’utilisation du plastique ; c’est ainsi qu’est née sa technologie unique de préservation des feuilles de bananier.

Photos de prototypes de produits fabriqués avec la technologie améliorée des feuilles de bananier de Tenith Adithyaa.

L’Inde est le premier producteur mondial de bananes, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et le Tamil Nadu se classe au deuxième rang des États du pays en termes de production de bananes. Comme Tenith l’a observé, les feuilles de bananier sont disponibles à profusion et pour l’essentiel sont inutilisées. Bien qu’elles soient parfois utilisées dans le sud de l’Inde et au Sri Lanka, comme ustensiles de repas à la place des assiettes ou de bols, elles sont immédiatement jetées après usage.

Les feuilles fraîchement récoltées ne durent que quelques jours avant de se décomposer, alors Tenith voulait trouver un moyen de les doter des qualités du plastique. Cela signifiait des feuilles capables de résister à la chaleur et au froid, de supporter le transport et de conserver leur force et leur forme pendant plusieurs années.  De 2010 à 2014, il s’est appliqué à mettre au point une technologie d’amélioration cellulaire, avant de finalement trouver la formule parfaite.

Les assiettes et gobelets réutilisables en feuilles de bananier pourraient remplacer la vaisselle jetable en plastique pour les repas.

Il a expliqué à Epoch Times : « Cette technologie renforce la paroi cellulaire et les organes cellulaires, ce qui entraîne des changements physiques et biologiques de la feuille. Elle arrête temporairement le vieillissement des cellules pour environ 3 ans. » Il souligne que bien qu’il ait utilisé des feuilles de bananier en raison de leur grande disponibilité, la technologie pourrait être appliquée à d’autres types de biomatériaux. « Il ne s’agit pas seulement d’une technologie de préservation des feuilles, mais plutôt de créer des biomatériaux qui ont des propriétés similaires à celles du plastique et du papier, à partir de feuilles sans l’utilisation de produits chimiques », explique-t-il.

Les feuilles de bananier conservées sont en effet renforcées au niveau cellulaire, ce qui leur confère des qualités extraordinaires. En plus d’être extensibles et compressibles, les feuilles peuvent supporter des charges importantes. Selon les besoins définis lors de la conception, les feuilles peuvent avoir une épaisseur comprise entre 0,6 et 1,2 millimètre. Tenith les a également testées dans une large gamme de températures, de sous les 0 °C à plus de 100 °C. Les utilisations sont pratiquement infinies, mais la plupart des idées de produits pour l’instant sont de remplacer le papier jetable et les articles en plastique.

Comme il le note dans la fiche du produit, « les produits jetables ne servent leur but que pendant 10 minutes en moyenne et finissent en déchets avant de terminer leur parcours dans les océans ». Les produits à base de feuilles de bananier, par contre, peuvent être utilisés pendant un à trois ans. Au cours du processus de découverte de la méthode d’amélioration cellulaire, Tenith a même trouvé comment préserver la couleur verte pendant une période assez longue.

L’autre problématique abordée par les feuilles de bananier est celle de la biodégradabilité. Parce que le procédé n’utilise aucun produit chimique, les feuilles sont complètement sûres à l’image du fourrage pour les animaux. S’ils sont abandonnés aux éléments, ils finiront par se décomposer et se composter naturellement.

Tenith Adithyaa et son matériau

La technologie des feuilles de bananier s’ajoute à d’autres procédés novateurs qui utilisent des matériaux naturels à la place du plastique, comme les algues, les champignons et le cactus, mais Tenith admet que les feuilles de bananier ne peuvent à elles seules résoudre le problème du plastique. « Nous ne pouvons pas remplacer toute la consommation de papier et de plastique dans le monde », a-t-il avoué. « Nous prenons humblement l’initiative de combattre les produits jetables […] mais, en fin de compte, c’est à l’humanité entière de changer la tendance. »

La prochaine étape consiste à concéder des licences pour des produits sans danger pour l’environnement à des entreprises du monde entier qui veulent faire passer le processus à la production de masse. « Nous vendons actuellement la licence technologique dans le monde entier à toute entreprise qui partage cette vision, pour faire de cette planète un meilleur endroit pour tous les êtres vivants », explique Tenith. « Cela permet à la fabrication de se faire localement ; la demande de matériaux sera satisfaite par l’offre locale. »

Exemples des nombreux produits qui peuvent être fabriqués avec des feuilles de bananier

Source : epochtime.fr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.