Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Voici ce qui arrive aux adultes qui n’ont pas été aimés pendant leur enfance



A la naissance, un enfant cherche la protection de ses parents dans l’amour affectif de la mère et la sécurité du père. Privé de ces sentiments, il pourrait ressentir de la tristesse, de la détresse, voire un manque d’estime de soi. Le manque affectif dans l’enfance peut avoir des conséquences assez graves à l’âge adulte :



 L’indifférence à la souffrance d’autrui et l’apathie : La capacité altruiste qu’une personne développe au fur et à mesure de sa croissance est le fruit de l’amour qu’elle a récolté depuis son enfance.  Cet amour lui permettra dès la naissance de lui conférer un grand pouvoir de développer dans l’avenir, une capacité de don de soi, d’amour et d’empathie. En l’occurrence, si un enfant manque d’amour et d’affection, il risque de reproduire le même schéma étant adulte.



Un sentiment de honte : L’enfant mal aimé, ressentira toujours un sentiment de honte puisqu’il ne se sentira pas suffisamment aimé et désiré. Son estime de soi sera mise à rude épreuve et se sentira toujours abandonné, ce qui pourrait le conduire à des comportements délinquants faisant de lui un marginal et un exclu du cercle familial et social. Selon le psychiatre Serge Lebovici, une personne qui a manqué d’amour dans son enfance aura toujours un sentiment qu’elle ne mérite pas le meilleur ; elle ne s’imagine pas réussir et briller dans une carrière ou dans une relation amoureuse.

Incapacité d’exprimer ses sentiments : Le manque d’amour dans l’enfance influence le comportement à l’âge adulte ; l’amour est le moteur qui fait de nous des êtres humains fidèles et authentiques. Les personnes en manque d’amour auront ainsi, du mal à exprimer leurs sentiments et leur amour et choisiront le plus souvent de les réprimer ; elles se privent ainsi de toutes les joies et les plaisirs des relations affectives et émotionnelles.



Développement d’un comportement agressif : L’abandon, l’ignorance et la désaffection ou encore la maltraitance qu’il a ressentis étant enfant peuvent se transformer en colère, en rancune vis-à-vis de ses parents ou même vis-à-vis de la société. Il développera de ce fait, un comportement agressif et emploiera souvent des propos acerbes à l’encontre des personnes qui pourraient lui rappeler une période douloureuse de son enfance.
Source: santeplusmag

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.