Humours, blagues, histoires droles, comiques, rigolotes et Informations gratuites.

Voici quelques conseils pour être plus patient avec vos enfants.



Les chaussures au milieu du passage, les blocs sur lesquels marchez et qui font un mal de chien, les serviettes mouillées en boule par terre dans la salle de bain, la pinte de lait vide dans le frigo…

 Vous essayez d’être patient(e), de ne pas hurler…
Mais ils n’ont pas rangé leur chambre tel que demandé maintes fois. Ils se chamaillent entre eux, s’écrasent devant la télé (avec le son trop fort), laissent des miettes de biscuits un peu partout… Vous en avez assez!



Crier, argumenter, jeter un regard colérique… tout ça arrive quand on perd patience. Mais ce n’est pas de cette manière que l’on espère marquer nos enfants. Et de ne sont pas les méthodes éducatives que nous souhaitons les voir répéter avec leurs propres enfants un jour.



 Traitez votre famille comme des invités et vous les verrez commencer à faire de même pour vous. Criez-vous contre vos visiteurs d’enlever leurs chaussures?  Hurlez-vous contre eux parce que vous êtes pressé(e)?
 Essayez de traiter vos enfants comme des invités, juste cette semaine. Si vous prenez un verre ou une collation, offrez-en un à votre famille, etc. Cela permettra de maintenir la paix et chacun sera plus enclin à s’entendre. Sous peu, ils feront la même chose pour vous!



 Reposez-vous suffisamment. Si vous ne dormez pas assez, vous pourrez être tout comme un enfant qui craque le soir. Essayez de dormir 7 heures ce soir et voyez quelle différence cela fait. (Peut-être même 8 heures, soyons fous!)
 Ne discutez pas avec les enfants. Si vous êtes frustré(e), vos enfants deviendront eux aussi frustrés, ce qui mènera à une argumentation inutile inutile. Soyez ferme, mais juste. Faites-vous une règle et respectez-la toujours. Il ne sera pas nécessaire de se disputer, car cela ne mènerait nulle part. Au lieu de cela, essayez de faire preuve d’empathie envers vos enfants lorsqu’ils réalisent qu’ils n’obtiendront pas ce qu’ils veulent.
Unsplash
 Soyez prêt. Un manque de préparation peut être une racine d’impatience parentale. Si par exemple, vous n’êtes pas préparé(e) quand l’heure du souper arrive, les enfants pourront être affamés et grincheux et vous risquerez de perdre votre sang-froid. Idem pour les lunchs, le dodo, etc.



Pexels
Faites de l’exercice.  L’exercice libère des endorphines et les endorphines rendent plus heureux! Et qui veut s’impatienter quand il est heureux?
Prendre une pause. Une fois que vous avez perdu votre sang-froid ou que vous vous êtes énervé, cela peut vous prendre une demi-heure pour vous calmer. Demandez à toute votre famille de passer du temps à lire ou à jouer dans leur chambre pendant 30 minutes jusqu’à ce que tout le monde se sente mieux, plus heureux.



 Se souvenir que les enfants nous surveillent. Pourquoi est-ce que nous sommes si patient(e) à l’extérieur, devant les inconnus et que nous oublions de l’être quand nous sommes à la maison? Nos enfants nous regardent quand nous sommes chez nous et apprennent de nous.Souvenons-nous d’être le meilleur exemple de patience lorsque nous sommes à la maison, en privé, aussi!
Unsplash
Réaliser où se trouve le problème. Il peut arriver que notre enfant vienne nous demander quelque chose pendant que nous sommes contrarié(e). Par exemple, quand notre partenaire vient de nous irriter…  Et nous avons alors tendance à employer un ton de voix, des mimiques, un regard ou une gestuelle qui l’attristera ou l’inquiétera. Il faut  faire attention à ne pas faire payer notre colère issue d’un facteur extérieur à notre enfant…
 S’excuser quand on a tort. Il ne faut pas craindre de demander pardon lorsqu’on a été injuste avec notre enfant.
Pexels
 Essayer de parler à voix basse au lieu de crier. Cela fonctionne à merveille!
 Se complimenter. Donner des compliments est une habitude qui porte fruits.  Cela peut être difficile au début, mais tout le monde sera plus heureux. Complimentez vos enfants et  votre partenaire de vie. Demandez à votre famille se complimenter les uns les autres. Essayez-le au dîner en premier – chacun donne deux compliments à chaque membre de la famille. Cela fait une énorme différence dans les comportements de chacun.
 Être compréhensif envers soi-même et se donner le temps de changer. Si vous avez été une personne impatiente, donnez-vous le temps de rompre avec cette habitude. Pardonnez-vous les moments de perte de sang-froid, de cris ou de reproches injustifiés et faites mieux le lendemain. Nous ne pouvons pas être parfaits tout le temps. Nous perdrons encore patience à un moment ou l’autre, mais nous pouvons nous améliorer.
Pexels




Souvenez-vous de vous calmer lorsque vous commencez à perdre patience et ouvrez les yeux pour prendre le temps de regarder les beaux enfants devant vous. Soyez leur meilleur exemple d’amabilité et de patience que vous pouvez être.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.